News

Nombre de résultats:49

Révision du règlement faîtier national pour le label « De la région ».

Le règlement faîtier national pour le label « De la région » (directives W7.6.1.0) a été révisé et approuvé par l’équipe d’experts DLR. Il entre en vigueur rétroactivement à partir du 1.1.2019 et s'applique à tous les produits DLR.

Les ajustements suivants ont été effectués:

-Une approbation pour les ingrédients importés conformément à ceux listés sous le point 5.1 est en outre requise.

-La phrase suivante a été ajoutée: Les ingrédients de produits semi-finis importés, dans une proportion maximale de 5% de part de masse

du produit semi-fini, ne sont pas soumis à autorisation. Des optimisations, notamment pour des raisons de prix, ne sont pas admises.

-La liste " Ingrédients agricoles d’importation autorisés" a été adaptée. Les échéances ont été prolongées et divers ingrédients ont été ajoutés

- Il existe de nouvelles prescriptions applicables aux producteurs et aux distributeurs de plantons de légumes, de fleurs et d’articles de pépinière DLR (Autres documents de référence W7.6.9).

Le règlement peut être demandé à la Migros ou à ProCert. À l'avenir, il pourra également être téléchargé sur le site web DLR de la Migros.

Contrôles supplémentaires basés sur le risque pour les importations de produits biologiques en provenance du Kazakhstan, de la Moldavie, de la Russie, de l'Ukraine et de la Chine

La Commission européenne a complété les lignes directrices et prolongé leur durée d'un an. Ces lignes directrices s'appliquent à l'Ukraine, à la Russie, au Kazakhstan, ainsi qu'à la Moldavie et à la Chine. Les envois originaires de l'un de ces pays et importés par un pays tiers (souvent la Turquie) doivent être soumis aux mêmes mesures que les importations directes.

Les points importants de ce concept pour la Suisse sont résumés ici:

1. Les lignes directrices sont valable pour 2019 et au-delà jusqu’à nouvel ordre.
2. Caractère juridique: Les directives doivent être comprises comme une recommandation (urgente). Ces recommandations peuvent plus tard évoluer en obligations.
3. Vérifications documentaires: Un examen complet de la documentation doit être effectué avant la commercialisation sur toute la chaîne d’approvisionnement.
4. Échantillonnage: Les importateurs peuvent eux-mêmes prélever les échantillons nécessaires.
5. Envoi du certificat de contrôle

L’OFAG et Agroscope ont à tout moment la possibilité de s'informer sur les importations effectuées et de demander les documents correspondants. 

Au moins un échantillon par expédition devrait être prélevé. Un analyse de résidus de pesticides (spectre de substance active) et du glyphosate devraient être faite sur les échantillons par un laboratoire agréé.

Nous prions nos clients de nous contacter avant d'importer de tels produits.

En général: Pour signaler les cas de résidus, veuillez utiliser le formulaire ad hoc qui peut être téléchargé sur notre site internet.

Nouvelles directives pour les marques régionales 2019

Une nouvelle version des lignes directrices pour les marchés régionaux est entrée en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Elle servira notamment de base aux certifications Culinarium et DLR par ProCert.

Les directives actuelles sont disponibles sur: www.schweizerregionalprodukte.ch.

Sur ce site est également disponible un nouveau formulaire de calcul des recette et création de valeur ajoutée.

Les adaptations concernent principalement les produits semi-finis.

Le nouveau règlement faîtier national est toujours en cours d’élaboration, mais est attendu sous peu.

Nouvelles directives BIO SUISSE 2019

Il y a quelques nouveautés.

Les nouvelles directives BIO SUISSE 2019 sont disponibles sous le lien suivant.

Changements importants: la mise en œuvre de l’exigence d’indication du pays de provenance de tout ingrédient agricole dès une part de 10%, selon la nouvelle loi sur les denrées alimentaires, est complexe. Pour l’heure, Bio Suisse met l’accent sur la désignation des ingrédients agricole d'origine suisse. La nouvelle publication du FiBL sur l'étiquetage des denrées alimentaires biologiques est disponible ici.

Les compléments alimentaires (mono-produits uniquement), ainsi que les préparations pour nourrissons et préparations de suite, peuvent désormais se voir attribuer un Bourgeon à part entière.

 

Pour signaler les cas de résidus, veuillez utiliser le formulaire ad hoc  qui peut être téléchargé sur notre site internet.

Novelles directives Migros Bio 2019

Les lignes directrices de Migros Bio pour la transformation et le commerce ont été révisées. Cette 8e version a été libérée au 22.11.2018.

Les modifications suivantes ont été adoptées:

-Un co-branding du Migros-Bio avec un label équitable est uniquement possible dans le carde du M-Check (Manuel de design disponible).

-Requis pour l'aquaculture: la norme Debio est à nouveau reconnue.

-Les œufs Migros doivent être produits selon les exigences générales applicables aux œufs chez Migros, ainsi qu'aux exigences spécifiques applicables aux œufs Migros-Bio  (nouveau!).

-Exigences relatives aux indications d’orignes: Aucun approvisionnement de produits provenant des territoires occupés selon le droit international. Pour plus de détails, voir l'instruction W7.3.31.

Nouvelles lignes directrices pour la restauration collective 2019

Les exigences spécifiques concernant l’offre alimentaire pour le secteur de la restauration collective sont désormais réglementées dans la partie B4 des directives sur les marques régionales.

Des ajustements ont été apportés aux type et nombre minimal de boissons et de composants régionaux. Les directives sont disponibles sur www.culinarium.ch.

BRC Global Standard for Food Safety est publié!

La version 8 du BRC Global Standard for Food Safety est désormais disponible, son application est obligatoire à partir du 1 février 2019.

La nouvelle version est riche en changements, avec, entre-autres, l’apparition de deux nouveaux chapitres: le chapitre 8 qui réunit toutes les exigences sur les zones à haut risque et de grande précaution, et le chapitre  9 qui transforme  l’ancien module volontaire sur les produits commercialisables ou  «Traded good» en exigences d’application obligatoire.

Le standard apporte plusieurs dizaines de nouvelles exigences, mais aussi des chapitres revus en profondeur tel que le premier chapitre sur l’engagement de la direction, qui s’enrichit de 3 nouvelles exigences, et de 7 exigences modifiées pour introduire la notion de culture de la sécurité des aliments.

D’autres chapitres, tels le 3.5 sur l’approbation des fournisseurs, déjà assez détaillé dans la version 7, ont été revus  afin d’apporter de nouveaux éclaircissements sur les audits fournisseurs ; le chapitre sur la gestion des processus sous-traités a également été consolidé par l’apparition de nouvelles exigences.

Vous pouvez télécharger le standard ici.

Nous vous mettons à disposition la nouvelle check-list du BRC ici.

ProCert vous propose un webinaire (à deux dates) afin de mieux comprendre ces changements et de vous préparer à votre premier audit selon cette nouvelle version 8.   

Nouvelle Logo IP-SUISSE

Das Logo wurde leicht angepasst.

Der Käfer wurde einem Facelift unterzogen: Wer genau hinschaut, sieht, dass einerseits die Punkte auf den Flügeln etwas verschoben und andererseits die schwarzen Linien und der Kopf minimal angepasst wurden. Kleine Anpassungen, die aber eine gute Wirkung zeigen: Vor allem bei kleiner Abbildung wirkt der Käfer weniger schwarz und besser konturiert. Um den überarbeiteten Auftritt abzurunden, wurden neue Farben, eine neue Schrift und ein Bildstil definiert

Redevances BRC et mise en vigueur de la version 8

BRC augmente les redevances et la date de mise en vigueur est connue.

Le BRC a décidé d’augmenter ses redevances par certificat de GBP 300 à GBP 450 (Euro 510, CHF 610) pour tous les audits à partir du 1 août 2018, donc avant la mise en vigueur de la version 8.

De nouvelles prestations seront offertes à travers le portail du BRC, afin de mieux maitriser la filière agro-alimentaire. Les détails ne sont pas encore connus.

Les frais pour les modules supplémentaires ont tous été alignés à GBP 100 (Euro 115, CHF 135),  pour chacun de ces modules (ASDA, FSMA, etc.), à l'exception du module Food Safety Culture Excellence v2. Les frais ASDA ne sont pas encore définitivement confirmés.

La nouvelle version sera applicable pour tous les audits BRC à partir du 1 février 2019

(et pas à partir du 1 janvier 2019 comme annoncé dans la Newsletter).

SwissGAP Fruits, Légumes et Pommes de terre - Petits ajustements au 1er janvier 2018

SwissGAP Fruits, Légumes et Pommes de terre (FLP) a subi des ajustements mineurs au 1er janvier 2018.

Depuis que GLOBALG.A.P. a assez étonnamment changé de la version 5.0-2 à la version 5.1 à la mi-2017, la norme SwissGAP FLP a également dû être légèrement adaptée.

Les ajustements dans les exigences techniques (checkliste) ont toutefois pu être maintenus au plus bas. La plupart des entreprises ne pourront donc même pas les décelés lors de leurs contrôles.

D'un point de vue textuel, le point de contrôle 7.4.1 a été légèrement complété et il y a eu un allégement pour les volumes des bacs de rétention des citernes à diesel et à huile (PC 11.2.1). En outre, le niveau requis au PC 10.6.4 a été élevé, passant d'une recommandation (verte) à une exigences mineure (PC non-critique jaune), mais cela ne concerne que les entreprises qui doivent faire analyser elles-mêmes l'eau de lavage du traitement final de leurs produits.

Sinon, il y a une nouvelle exigence dans les règlements de 2018 selon laquelle le même inspecteur ne peut pas contrôler la même entreprise plus de quatre fois de suite. Pour les entreprises de production, avec un contrôle tous les 3 ans, ce ne sera pas un problème. Cela doit avant tout être pris en compte par les organismes de contrôle qui effectuent des audits annuels chez les commerçants SwissGAP.

Des informations complètes sur SwissGAP, ainsi que la lettre annuelle aux exploitations se trouvent sur le site d’Agrosolution: https://agrosolution.ch/fr/swissgap/.

SwissGAP Horticulture - Petits ajustements au 1er janvier 2018

SwissGAP Horticulture a subi des ajustements mineurs au 1er janvier 2018.

Depuis que GLOBALG.A.P. a assez étonnamment changé de la version 5.0-2 à la version 5.1 à la mi-2017, la norme SwissGAP FGK a également dû être légèrement adaptée.
La mise à niveau avec la nouvelle version a demandé sensiblement plus d'effort de traitement que ce qui est effectivement ressenti dans la mise en œuvre pratique auprès de chaque entreprise. Cela a empêché la nécessité de faire des ajustements dans les exigences techniques (checkliste). SwissGAP Horticulture continue d'être reconnu comme un « Equivalent Scheme »., c.à.d. comme un standard absolument équivalent, à GLOBALG.A.P.

GLOBALG.A.P. a apporté quelques ajustements aux groupes de produits horticulture, engendrant un effort supplémentaire, en particulier dans les coulisses de ProCert, pour l’enregistrement dans la base de données GLOBALG.A.P. Pour les entreprises, les groupes de produits horticulture de SwissGAP ne changent pas, sauf qu’il n’y a plus de distinction entre « en pleine terre » et « sous serre » pour les «fleurs coupées».


Sinon, il y a une nouvelle exigence dans les règlements de 2018 selon laquelle le même inspecteur ne peut pas contrôler la même entreprise plus de quatre fois de suite. Nous commencerons les premières rotations à partir de 2019 pour répondre à cette exigence.

De plus amples informations, ainsi que les Newslettern relatives peuvent être trouvées sur le site internet de JardinSuisse. Si vous avez des questions, Martin Widmer est à votre Disposition.

Nouvelles directives pour les marques régionales 2018

A partir du 1er janvier 2018, une nouvelle version des directives pour les marques régionales est en vigueur. Cette dernière expose, entre autre, les bases pour la certification par ProCert pour les labels Culinarium et DlR.

Vous trouvez les directives actuelles sous : https://www.schweizerregionalprodukte.ch/fr-1/lignes-directrices/ ¶

Vous trouvez les directives générales et des informations complémentaires concernant Culinarium sous : http://culinarium.first-media.ch/mitmachen/ (en allemand). Un nouveau formulaire Excel comportant un filtre pour la définition des régions est disponible.

Les changements les plus importants :

  • Pour les produits qui se conservent dans un liquide, le poids égoutté est déterminant pour le calcul de la part régionale 
  • Le stockage en dehors de la région est soumis à une autorisatio
  • La liste des ingrédients importés autorisé a été modifiée

Änderungen in der Berg- und Alp-Verordnung, BAIV

Die Anpassungen vom 18.10.17 sind ab 1. Januar 2018 in Kraft.

Neuerungen:

  • Die Verwendung der Bezeichnung «Berg» oder «Alp» für einzelne Zutaten landwirtschaftlichen Ursprungs ist neu möglich. Im Verzeichnis der Zutaten ist in jedem Fall anzugeben, welche Zutaten aus dem Sömmerungsgebiet oder Berggebiet stammen. Der Name oder die Codenummer der Zertifizierungsstelle ist in jedem Fall auf Verpackung oder Etikette anzugeben.
  • Alp-Lieferantenkontrollen und das Einholen der Alp-Nachweisdokumente ist neu alle 8 Jahre notwendig. Die Alp-Zertifizierung auf Sömmerungsbetrieben mit Verarbeitung, wird von ProCert nach wie vor alle 4 Jahre durchgeführt.

Link zu der BAIV

BIO SUISSE: Nouvelle version du Cahier des Charges 2018

Il n’y a que peu de changements. Les exigences concernant la durée de stockage du lait ont été tracées des directives.

La version française du Cahier des Charges 2018 est en linge

Le check-up durabilité doit être effectué par tous les preneurs de licence jusqu’à fin 2018.

Pour l’annonce de cas de résidus, prière d’utiliser le formulaire correspondant disponible sur notre page d’acceuil.

Nouveau Logo SUISSE GARANTIE

Dans le cadre de la nouvelle campagne publicitaire une légère retouche a été effectuée sur le logo SUISSE GARANTIE afin de s’adapter doucement à l’air du temps.

Le nouveau logo est utilisé dans la publicité à partir de janvier 2018. Pour les nouveaux emballages et bons à tirer, le nouveau logo doit être utilisé à partir de maintenant.  Pour les emballages et étiquettes existant un délai de transition est fixé jusqu’au 01.01.2022.
Vous pouvez télécharger le logo et le nouveau manuel de présentation graphique sous la homepage www.suissegarantie.ch. Nous vous prions de prendre en considération que la bordure a été supprimée sur fond foncé et de toujours nous envoyer les bons à tirer à .

Nouveautés avec BRC Food version 8

Standard en version draft disponible.

Le BRC Food est en cours de révision, avec la publication attendue de la version 8 pour août 2018. Cette nouvelle version sera applicable pour tous les audits BRC à partir de février 2019.

Vous pouvez consulter librement le standard en version draft. Vous pouvez le télécharger ici sous Informations par rapport à des standards.

Les principaux changements attendus sont résumés ci-dessous :

  • Introduction d’une nouvelle approche, «Food Safety Culture », dans le premier chapitre concernant le management et l’engagement de la direction, avec des exigences sur la mise en place d’une stratégie pour le développement et l’amélioration d’une culture d’entreprise dans la sécurité des produits alimentaires, avec par exemple un système de communication interne pour la remontée d’informations de l’opérationnel vers le management.
  • Revue  de certaines terminologies du système HACCP afin de se conformer aux différentes législations internationales, telle que le FSMA.
  • La revue des exigences sur le Food defense, avec une orientation vers l’analyse des risques (menaces) internes et externes
  • Une approche plus exigeante pour la maîtrise des activités et processus sous-traités, avec,par exemple,l’obligation d’une certification GFSI pour les sous-traitants.
  • Des exigences plus détaillées sur la surveillance de l’environnement de production de produits à risques, avec des détails  sur l’échantillonnage , la fréquence, les méthodes, les objectifs des analyses réalisées sur les germes pathogènes et d’altération.
  • Introduction du pet food dans le scope du BRC.
  • Regroupement des exigences actuelles sur les zones high risk et high care, qui restent à priori  inchangées, dans un seul nouveau chapitre, le chapitre 8.
  • L’actuel module volontaire « traded goods » fera partie entièrement du BRC Food, avec un nouveau chapitre 9.
  • La disparition de l’option 2 de l’audit non annoncé. Il y n’aura donc que deux options possibles (pas d’obligation), l’audit annoncé ou l’audit totalement non annoncé.

Comment procéder ?

Des séminaires interactifs seront proposés en automne 2018.

IFS Food Version 6.1 disponible

Publication de la version IFS Food 6.1.

Version 6.1 ou version 7 ?

La version 7 du standard IFS Food était annoncée pour 2018. Cette nouvelle version devait notamment être l’occasion de mettre le standard en conformité avec les exigences GFSI en termes de prévention de la fraude alimentaire (Food Fraud). Ceci devant être fait avant le 30 novembre 2017, ce sera finalement une version amendée de la version 6 actuelle qui a vu le jour le 30 novembre: la version 6.1. La version 7 ne sera pas publiée avant fin 2018.

La version 6.1 se trouve sous ce lien.

Quelles nouveautés avec la version 6.1 ? 

Cette nouvelle version consolide les dernières évolutions déjà applicables ainsi que quelques nouveautés :

Partie 1 :

  • mise à jour du protocole Integrity Program par rapport à l’annexe 4
  • intégration du protocole « audit non annoncé »
  • mise à jour avec harmonisation du document par rapport à la note de doctrine (juillet 2017)

Partie 2 :

  • 20.3 : reformulation de l’exigence
  • 21 (nouveau): exigences de prévention de la fraude alimentaire (Food Fraud) (évaluation de la vulnérabilité « Food Fraud », plan d’atténuation de la vulnérabilité, révision de l’évaluation au moins annuelle et des plans d’évaluation et d’atténuation en cas d’augmentation des risques)

Partie 5 :

  • intégration du protocole d’audit non annoncé

Quel planning ?

La publication de la nouvelle version 6.1 a été réalisée le 30 novembre pour application le 1 juillet 2018.

Comment procéder?  

Une formation interactive sur le sujet Food Fraud en format Blended Learning sera offerte en 2018 (nouveau).

Des séminaires interactifs seront proposés dés la publication de la version 7.

Ajustement des lignes directrices

La part minimale de céréales dans un produit qui a le droit d’être désigné avec PurEpeautre est nouvellement de 10 %, au lieu de 20%.

« Les aliments peuvent être désignés par la marque protégée et/ou la dénomination „PurEpeautre“ uniquement si la part totale de céréales atteint au minimum 10% et qu’elle est composée à 100% de PurEpeautre certifié. »

Le cahier des charges du 16.08.2017 est disponible sur le site de la CI Epeautre.

  • 03.08.2017

Nouveau standard ISO 14001:2015

Ce que vous devez savoir

Chères clientes et clients,

Vous recevez cette information, concernant le nouveau standard ISO 14001:2015, sous forme de questions les plus fréquentes : Link

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

En cas de questions complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Fabienne Saint-Martin / Raphaël Sermet
Responsables veille ISO 14001
/

Nouveau standard FSSC 22000 version 4

Ce que vous devez savoir

Chères clientes et clients,

Vous recevez cette information, concernant le nouveau standard  FSSC V4, sous forme de questions les plus fréquentes : Link

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

En cas de questions complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Cette liste de questions / réponses n’est pas exhaustive.

Nous proposerons dès le mois d’août, des réunions complémentaires, en ligne, pour partager avec vous. Là, vous aurez la possibilité de poser des questions en comité ou de participer aux discussions. Nous vous informerons des dates proposées sur notre page d'accueil.

Ismail Saadi / José-Michel Perez
Responsables Veilles
/ j-m.perez@procert.ch